DSC08991Construite au XIIe siècle sous le règne de Louis VII, elle fait partie d’un ensemble fortifié comprenant 5 portes qui fermaient et protégeaient la ville jusqu’au XVIIe siècle.

Elle est flanquée de 4 tourelles d’angles défensives, circulaire à l’intérieur et à pans coupés à l’extérieur.

Sous la porte on aperçoit l’espace où se tenaient les deux herses qui permettaient d’assurer la sécurité et la défense de la ville face à l’ennemi.

Sa façade, ses fenestrages à meneaux, et sa toiture d’ardoise avec les statues brandissant le glaive (archanges protecteurs de la ville) ont été remanié au XVIe Siècle

Après la Révolution la porte de Joigny fut aménagée en mairie jusqu’en 1837.

Au cours du XIXème siècle elle servit de salle pour diverses associations musicales et de logement pour la gardienne de l’asile.

Actuellement la porte accueille des expositions temporaires et un Musée.

Photo Anne-Marie Bohler
Photo Anne-Marie Bohler